Religions & Histoire hors-série n° 8
CHYPRE

N° 8 - Octobre 2012

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,00 €

ISSN : 1772-7200

L’histoire de Chypre s’est tissée au fil des conquêtes, des mélanges, des échanges. Hellénisée depuis l’Antiquité, l’île a ensuite connu des maîtres divers qui, chaque fois, ont apporté avec eux une culture bientôt assimilée en un syncrétisme original. Terre de l’Empire romain d’Orient, carrefour des croisés puis royaume franc, colonie vénitienne ou prise de guerre ottomane, Chypre est à la fois multiple et unique. Unique par la culture et les arts qu’elle a développés au fil des siècles, multiple par ses habitants dont la langue et la religion varient selon les époques. Aujourd’hui encore, la délicate question de la cohabitation entre des peuples de confessions différentes se pose en Chypre. À l’heure ou elle prend la présidence du conseil de l’Union européenne, il était temps de rendre justice aux trésors d’une île à nulle autre pareille.

Actualités

Dossier

Repères chronologiques
Barnabé, apôtre de Chypre
L'Église de Chypre des origines au VIIe siècle
Chypre sous le condominium arabo-byzantin
La splendeur des églises byzantines chypriotes
Un royaume franc d'Orient

Néophyte le Reclus (1134-1220)

Saint Néophyte le Reclus constitue l’exemple caractéristique d’un saint autochtone chypriote de la période des croisades. Il naît en 1134 dans le village de Kato Drys, au sein d’une famille de paysans. À l’âge de 18 ans, il se retire dans le monastère le plus important de l’île à l’époque, celui de Saint-Jean-Chrysostome à Koutsovendis, sur le mont Pentadaktylos (région de Kyrenia). Il y reçoit la tonsure en 1152. Comme il est illettré, c’est au monastère qu’il apprend à lire et à écrire.

Auteur : Ourania Perdiki

Magazine : Religions & Histoire hors-série n° 8 Page : 40-41

Les icônes des croisés
Manuscrits byzantins de Chypre
La domination vénitienne
La conquête ottomane
Camille Enlart, un français en Chypre

Articles