Religions & Histoire n° 55
Mythes et croyances des Indiens des Plaines

N° 55 - mars/avril 2014

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,00 €

Version en ligne Lecture & conservation numérique dans l'Espace Client

9,00 €

ISSN : 1772-7200

Immortalisés par les tableaux de George Catlin, les photographies d’Edward Sheriff Curtis, les romans populaires comme les westerns, les Indiens des Plaines font partie de notre mythologie universelle. Mais au-delà de cette vision oscillant entre romantisme et manichéisme, ces hommes et ces femmes ont vécu dans leur chair le choc de la conquête et son cortège de malédictions: épidémies, déplacements, confinement dans les réserves, acculturation… Et pourtant, force est de constater que les tribus amérindiennes ont traversé ces épreuves en perpétuant ce qui constitue le fondement de leur identité: leurs croyances, leurs pratiques artistiques, leur relation avec la nature, leur place au sein du cosmos. À l’occasion de l’exposition «Indiens des Plaines» du musée du quai Branly, ce dossier entend faire tomber les clichés entachant encore trop souvent la vision que l’on a de ces peuples. Grâce aux contributions de Michel Petit, qui a passé une partie de sa vie au coeur des réserves, et de Joëlle Rostkowski, ethnohistorienne de renom, voici un tableau infiniment plus vivant et fidèle à la réalité de ces cultures.

Actualités

Dossier

Reportage

Focus

Parfums des dieux

On ignore à partir de quand et où les hommes ont su élaborer des parfums. Nous ne savons rien non plus des premiers procédés d'extraction des senteurs, les matériaux archéologiques étant presque inexistants avant le début de l'âge du bronze. Quelques rares vestiges laissent toutefois supposer l'existence d'un savoir-faire et d'un usage funéraire très anciens. Cet emploi religieux des parfums n'a jamais cessé par la suite, concernant tour à tour toutes les religions nées autour de la Méditerranée et au Moyen-Orient. Partout, les "bonnes odeurs", qu'il s'agisse de celles d'arbrisseaux comme le thym, de fumées d'encens, d'essences de plantes aromatiques ou d'huiles saturées de fleurs, ont été utilisées pour mettre l'homme en relation immédiate avec le monde d'en-haut et ceux qui y résident.

Auteur : Monique ZETLAOUI

Magazine : Religions & Histoire n° 55 Page : 70-75

Le culte oublié de Gbékré