Religions & Histoire n° 51
Figurer le Christ

N° 51 - Juillet/Août 2013

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,00 € 4,50€

ISSN : 1772-7200

Jésus-Christ est partout dans l’art médiéval. Normal, pensera-t-on, puisque le christianisme infuse alors toutes les dimensions de la société. Pourtant, cette présence ne va pas de soi. L’époque tardo antique n’avait-elle pas d’ailleurs bien souvent préféré user de signes ou de symboles pour évoquer le Fils de Dieu? Grâce au dogme de l’Incarnation, les artisans et les artistes peuvent montrer Dieu puisqu’Il a lui-même accepté de se faire homme; mais d’emblée, les questions se multiplient, débattues par les théologiens, discutées lors des conciles et sources de recherches artistiques nombreuses: comment figurer les deux natures du Christ? Comment représenter dans la matière le divin? Comment aussi éviter le culte idolâtrique de ses images? C’est à la découverte de ces interrogations et des formes prises par la figuration du Christ de l’époque antique à l’aube de la Renaissance que convie ce nouveau dossier.

Dossier

Introduction générale
La représentation de Dieu dans le judaïsme
Représenter le divin et la sainteté en Islam

Formes et matières d'un dieu incarné: les images du Christ à Rome (IIIe-IXe siècles)

L’Ancien Testament, livre commun aux trois religions monothéistes, contient un précepte clair sur les images: «Tu ne te feras aucune image sculptée de rien qui ressemble à ce qui est dans les cieux là-haut, ou sur la terre ici-bas, ou dans les eaux au-dessous de la terre. Tu ne te prosterneras pas devant ces dieux ni ne les serviras.» (Deutéronome 5, 8-9). Pourtant, à la différence du judaïsme et de l’islam, le christianisme a vite admis la figuration de la divinité. L’Incarnation est la clé de ce choix : Dieu lui-même a en effet accepté la matière en décidant de revêtir un corps humain en la personne du Fils. Ainsi, au cours des premiers siècles de notre ère, tandis que des auteurs chrétiens s’interrogeaient encore sur la légitimité des images, de nombreuses figurations du Christ occupaient les espaces funéraires romains, puis les édifices de culte, devenant parfois même l’objet de pratiques de vénération.

Auteur : Alessia Trivellone

Magazine : Religions & Histoire n° 51 Page : 28-33

La représentation du Christ pendant le haut Moyen âge (VIe-IXe siècles)
Le Christ dans l'art médiéval: entre Dieu et homme (VIIIe-XIVe siècles)
Les images achéiropoïètes du Christ
L'image du Christ dans l'Orient byzantin
Figurer le Christ dans la Trinité
Le suaire ou l'impossible relique du Christ
Mettre en scène le Christ: le théâtre religieux

Reportage

Focus

Long cours

Tribune libre