Religions & Histoire n° 47
JÉRUSALEM JUIVE, CHRÉTIENNE ET MUSULMANE

N° 47 - Novembre/Décembre 2012

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,00 €

Epuisé

ISSN : 1772-7200

Par son inscription au coeur des religions monothéistes, par sa place dans l’histoire des civilisations, la ville de Jérusalem occupe une place à part. Elle est tout à la fois mythique et historique, rêvée autant que réelle. Devenue très tôt un symbole majeur, elle a suscité dès l’Antiquité bien des convoitises ; aujourd’hui encore, sa possession est l’objet d’âpres conflits. Loin de vouloir prendre parti, Religions & Histoire souhaite à travers ce dossier offrir un aperçu des richesses de la ville «trois fois sainte», de son patrimoine religieux et de sa place dans le judaïsme, le christianisme et l’islam. Il ne s’agit pas d’une étude érudite – d’autres l’ont déjà fait, parfois fort bien –, mais plutôt d’une invitation au voyage, à la rencontre de cette célèbre orientale façonnée par des millénaires d’échanges culturels et de luttes politico-religieuses.

Actualités

Dossier

Focus

Long cours

Tribune libre

Inventer la démocratie

Le monastère médiéval, un laboratoire d’expérimentation politique?
Dans les deux années à peine écoulées, l’espérance démocratique a fleuri en divers points du globe, de manière imprévue, spontanée et buissonnière. Comment ne pas s’en réjouir? On connaît la boutade de Winston Churchill : «La démocratie est la pire forme de gouvernement à l’exception de toutes les autres formes qui ont été essayées au long des temps.» À l’abri de cette évidence, le régime démocratique est un des rares sujets qui fasse consensus dans nos démocraties occidentales. Et comme tous les consensus, il est source d’interrogation.

Auteur : Jacques Dalarun

Magazine : Religions & Histoire n° 47 Page : 76-78