Religions & Histoire n° 33
Saint Augustin, l'évêque philosophe

N° 33 - Juillet/Août 2010

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,00 € 4,50€

ISSN : 1772-7200

Cet été, retrouvez l'évêque philosophe Saint Augustin. En 410, Rome tombe sous les coups d'Alaric. En 430, Hippone la Royale est assiégée par les Vandales. L'Empire romain vacille et bientôt sa partie occidentale va disparaître. Augustin assiste à ces événements alors qu'il est déjà âgé (il meurt le 28 août 430) et évêque. Auparavant, il a vécu plusieurs vies : jeune homme ambitieux aux études brillantes, professeur de rhétorique prestigieux, converti passionné, théologien aussi bien que philosophe (les deux étant inextricablement liés), pasteur attentif à son troupeau et surtout écrivain. Un écrivain inlassable qui mit sa plume au service du christianisme et de Dieu. Celui qui devint dès sa mort l'un des Pères de l'Église les plus lus et révérés incarne tout à la fois la figure du Romain érudit et celle du chrétien zélé. Revenons dans ces quelques pages sur la figure remarquable de saint Augustin, de l'Afrique à l'Italie, de Milan à Carthage. Revue - Histoire des religions.

Actualités

Dossier

Fiches

Le serpent dans la mythologie

Dans la civilisation judéo-chrétienne, la simple évocation du serpent renvoie de prime abord au récit biblique relatif aux premiers hommes et à la malédiction divine. Il figure à la fois la tentation et Satan. Dans les mythes d'origine de nombreuses civilisations, le serpent occupe une place majeure et revêt une dimension spirituelle forte. Dans les civilisations africaine, austra­lienne, amérindienne et indienne, il est ainsi acteur de la création de l'univers, dieu ou héros civilisateur. Le serpent cosmique peut être mâle et femelle à la fois, représentation gémellaire, force créatrice et destructrice ou encore lien entre le ciel et la terre.

Auteur : Sabine JOURDAIN

Magazine : Religions & Histoire n° 33

Date : 30/06/2010

La fève

Mélanges

Reportage

Cycle des Pères