Religions & Histoire n° 33
Saint Augustin, l'évêque philosophe

N° 33 - Juillet/Août 2010

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,00 € 4,50€

ISSN : 1772-7200

Cet été, retrouvez l'évêque philosophe Saint Augustin. En 410, Rome tombe sous les coups d'Alaric. En 430, Hippone la Royale est assiégée par les Vandales. L'Empire romain vacille et bientôt sa partie occidentale va disparaître. Augustin assiste à ces événements alors qu'il est déjà âgé (il meurt le 28 août 430) et évêque. Auparavant, il a vécu plusieurs vies : jeune homme ambitieux aux études brillantes, professeur de rhétorique prestigieux, converti passionné, théologien aussi bien que philosophe (les deux étant inextricablement liés), pasteur attentif à son troupeau et surtout écrivain. Un écrivain inlassable qui mit sa plume au service du christianisme et de Dieu. Celui qui devint dès sa mort l'un des Pères de l'Église les plus lus et révérés incarne tout à la fois la figure du Romain érudit et celle du chrétien zélé. Revenons dans ces quelques pages sur la figure remarquable de saint Augustin, de l'Afrique à l'Italie, de Milan à Carthage. Revue - Histoire des religions.

Actualités

Méroé, un empire sur le Nil

Quand Hollywood filma l'horreur des camps : cinéma et témoignage au Mémorial de la Shoah

L'exposition que propose depuis le mois de mars le Mémorial de la Shoah est de celles qui ne laissent pas indifférent. L'angle d'attaque original choisi par son commissaire Christian Delage permet d'aborder d'une façon nouvelle le thème de la libération des camps, et en particulier la révélation aux yeux du monde des atrocités commises par le régime nazi pendant la guerre. On connaissait les photographies des rescapés des camps de concentration, mais cette fois, ce sont les films et leurs réalisateurs qui sont donnés à voir, en contexte. La question de la médiatisation de l'information et du rapport à la fiction est posée, qui se conjugue à l'expérience vécue par les cinéastes. Au-delà du choc de ces images vivantes, l'exposition propose ainsi une réflexion passionnante sur le travail, la mission devrait-on dire, de ces opérateurs, réalisateurs, techniciens qui ont œuvré pour l'Histoire en fournissant des « documents-preuves » contre les criminels de guerre nazis inculpés lors du procès de Nuremberg.

Auteur : Virginie Lérot

Magazine : Religions & Histoire n° 33 Page : 6-7

Date : 30/06/2010

Les planètes et l'univers, sources de croyances et de savoirs
L'Arabie Saoudite au fil des siècles
Deux sites gallo-romains à l'honneur en Bourgogne

Dossier

Fiches

Mélanges

Reportage

Cycle des Pères