Religions & Histoire n° 30
Des vivants chez les morts. Voyages dans l'au-delà

N° 30 - Janvier/février 2010

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,00 €

ISSN : 1772-7200

Ce mois-ci dans votre revue d'histoire des religions et des mythes : Des vivants chez les morts. Voyages dans l'au-delà. L'au-delà a toujours fasciné les hommes, et pour cause : quel meilleur terrain de jeu pour l'imagination que cet univers inconnu où tout le monde ira mais dont nul ne sait rien ? La religion a longtemps imposé ses vues dans chaque culture, jouant sur la peur naturelle que suscite la mort, mais les artistes ont également su donner libre cours à leur vision de l'autre monde. Du monde grec au monde celtique dont s'inspira si fortement le Moyen Âge, de Virgile à Dante, voici un petit aperçu des pérégrinations occidentales des vivants chez les morts. Le sujet des religions traité dans une revue histoire.

Actualités

Dossier

Fiches

Mélanges

Les juifs de Meched

Le terme de marrane s'applique généralement aux juifs d'Espagne et du Portugal qui continuèrent à pratiquer en secret leur religion après une conversion forcée au catholicisme, sans pour autant pouvoir préserver la tradition juive dans son intégralité. Dans le monde musulman, où il n'y eut pas d'Inquisition et où les juifs étaient reconnus comme « Gens du Livre » et bénéficiaient du statut de dhimmi, les crypto-juifs furent bien plus rares mais ont tout de même existé, notamment en Perse. Le statut des juifs, présents dans le pays depuis plus de deux millénaires, s'est détérioré avec la prise de pouvoir des Safavides et l'instauration du chi'isme comme religion d'État. Il y eut depuis l'islamisation du pays quelques cas de conversions forcées mais les convertis ont, avec le temps, intégré totalement et en toute sincérité l'islam. Le cas des juifs de Meched, devant choisir entre la conversion ou la mort en une journée, est unique pour plusieurs raisons : cet épisode eut lieu à une période relativement récente (1839) dans la ville la plus sainte de l'Iran et, tout en affichant une appartenance à l'islam chi'ite, ces juifs surent préserver toutes les pratiques et les rituels de leur religion. Par ailleurs, par le biais de voyageurs, leur secret fut connu jusqu'en Europe. On vit même les nations européennes intervenir en faveur d'une partie d'entre eux en faisant pression sur le pouvoir perse.

Auteur : Monique ZETLAOUI

Magazine : Religions & Histoire n° 30 Page : 60-66

Date : 07/01/2010

Reportage

Cycle des Pères