Religions & Histoire n° 29
La religion des anciens Égytpiens

N° 29 - Novembre/Décembre 2009

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,00 €

ISSN : 1772-7200

La religion des anciens Égytpiens dans ce numéro de votre revue d'histoire des cultes. Alors que de récentes tensions entre le musée du Louvre et le Caire ont fait tout récemment la une des journaux, remettant à l'honneur d'une façon inattendue l'importance des recherches archéologiques menées conjointement par la France et l'Égypte (et les éventuels « dérapages » que cela peut occasionner), ce dossier invite à une redécouverte sereine et approfondie de ce que fut la religion des anciens Égyptiens, au-delà des légendes et préjugés coriaces. Et l'on y découvre que la réalité historique vaut tous les contes...

Actualités

Dossier

Comprendre la religion égyptienne
Qu'est-ce que la magie égyptienne ?
Les mythes égyptiens : entre rites et récits
Aux origines de la religion égyptienne
Akhenaton, théologien et économiste

Un dieur mort florissant : Osiris à Karnak

Le dieu Osiris régnait sur les morts et était à ce titre omniprésent dans les tombeaux égyptiens. En revanche, il n'occupait jusqu'au Nouvel Empire qu'une place réduite dans les temples,
en dehors de ses fiefs traditionnels qu'étaient Abydos en Haute-Égypte et Busiris en
Basse-Égypte. Mais au cours du Ier millénaire avant J.-C., la célébration des « mystères d'Osiris » au mois de Khoiak devint progressivement la fête majeure du calendrier liturgique et les pharaons trouvèrent en Osiris, dieu humain surmontant la mort et porteur de salut, un modèle de royauté pour les vivants propre à répondre aux nouvelles aspirations de la population.Le complexe de Karnak, le plus vaste de la ville de Thèbes, offre à l'égyptologue moderne l'opportunité de mesurer concrètement les étapes de cette évolution à travers le développement continu de ses temples et chapelles. Durant les deux dernières décennies, les recherches archéologiques menées dans plusieurs parties du site par le Centre franco-égyptien d'étude des temples de Karnak (CFEETK) et l'Institut français d'archéologie orientale (IFAO) ont largement contribué à mieux connaître cet avènement du culte osirien à travers ses formes locales.

Auteur : Laurent Coulon

Magazine : Religions & Histoire n° 29 Page : 44-49

Date : 16/11/2009

Le culte des dieux morts : un aspect méconnu de la religion égyptienne
De l'Olympe à l'Amenty : mille ans d'interférences religieuses entre Grecs et Égyptiens

Fiches

Mélanges